#42- Patrick Timani: Jumia, premier investisseur de Bee !!!

Bienvenue sur “Débrouillard”, je suis Guy Berthol Tegueu et je vous propose chaque Mardi sous forme de discussion sans filtre de rencontrer ensemble, les entrepreneurs, sportifs ou artistes qui se sont construits par eux-mêmes et qui ont réussi (et échoué), afin de nous immerger dans leur univers.

Abonnez-vous pour recevoir les prochains épisodes du podcast. 🙂

Découvrez mon autre podcast “10.000 Codeurs”  vous aurez l’opportunité d’en savoir plus sur les Jeunes, les Experts et les sponsors acteurs de la “Triangulaire” 10.000 Codeurs, notre modèle d’Education et Insertion de la jeunesse Africaine dans les métiers du numérique..

L’épisode de la semaine

#42- Patrick Timani: Jumia, premier investisseur de Bee !!!

Vous le savez, ce que je cherche à faire avec ce podcast, c’est apprendre et réaliser, à ma manière, un MBA de l’entrepreneuriat. Avec ce nouvel épisode, j’ai été servi ! J’y ai reçu Patrick Timani, le cofondateur de Bee Group, qui offre une vaste gamme de services incluant le transport, la logistique, la livraison de nourriture et médicament, et de nombreux autres services à la demande au Cameroun et on a parlé sales, levées de fonds, tech, recrutement, commerciaux et surtout de sa collaboration avec l’une des grosses pépites de Rocket Internet, leader du E-commerce en Afrique: Jumia.

“Comment JUMIA a été l’un des premiers Investisseurs de notre Startup BEE🐝?

La fermeture de JUMIA au Cameroun a fait beaucoup de bruit. Certaines personnes se sont faites un nom grâce à leur fermeture et d’autres se sont présentées comme expert en E-Commerce même sans avoir un jour dans leur vie, vendu le foléré avec les beignets au marché mokolo. Même les pasteurs d’Eglise ont décrit dans leur prédication comment JUMIA devait sauf que fermer, mais bon tous les coups sont permis pour gagner de la visibilité et de l’argent.
Comme j’aime bien le dire, un entrepreneur ne suit pas la direction de la masse. C’est pourquoi j’ai préféré attendre quelques semaines avant de dire un mot sur JUMIA.”

C’est avec beaucoup de sincérité, une pointe de candeur et une bonne dose d’humour que Patrick me raconte son parcours. Et, si tout semble facile quand il en parle, ne vous laissez pas avoir, c’est juste qu’il maîtrise son storytelling. De l’une de ses premières idées d’activités au Cameroun (une sorte d’alternative aux micro-finances locales sous forme de prêts privés aux entrepreneurs ou porteurs de projets plus des accompagnements personnalisés pour mener à bien ces projets) aux levées de fonds pour la création d’une néo-banque du style Qonto, adapté aux difficultés et réalités que rencontrent les entrepreneurs en Afrique avec des banques traditionnelles (comme l’accès au crédit bancaire etc), en passant par ses relations avec ses associés (très similaires à celles que je partage avec les miens), Patrick a pris le temps de me raconter toute l’histoire de Bee Group.

Écoutez l’épisode sur Apple Podcast

Écoutez l’épisode sur Spotify

“Notre croissance avec JUMIA

En Juin 2018 pour la préparation de leur campagne, JUMIA demande à tous ses prestataires de Logistique dont BEE fait partie, de dire combien de motos ils peuvent mettre à leur disposition car la demande sera haute. Il ajoute qu’il aimerait ouvrir dans les villes du grand nord (Ngaoundéré et Garoua). Les autres prestataires ne voulant pas investir dans le Nord par ce que c’est trop loin, nous décidons de séduire notre partenaire en prenant le risque de nous lancer dans le Nord aussi. Il nous demande 5 motos + 1 tricycle à Ngaoundéré et 5 motos +1 tricycle à Garoua.

Malgré notre petit capital et le manque d’accompagnement des banques locales, mon cofondateur et moi mettons du financement pour cela et nous voici ouvert au Nord. Vu notre réactivé à satisfaire leur besoin, il nous demande si nous pouvons mettre des camions à leur disposition pour transporter leur colis à Yaoundé — Bafoussam — Bertoua — Ngaoundéré — Garoua –Maroua. Malheureusement nous n’avions pas des camions, mais il fallait toujours dire oui pour montrer notre grandeur afin de ne pas être mis de côté. Nous avons trouvé des transporteurs qui mettaient leurs camions à notre disposition pour ces trajets. Notre marge de sous location n’était pas rien, mais la seule difficulté était de préfinancer les voyages avant de recevoir nos paiements de JUMIA après 45 Jours parfois même 60 Jours.

Nous sommes passés d’un chiffre d’affaire mensuel de 800.000 FCFA le premier mois du contrat, à environ 9 à 13 millions FCFA. Grâce à notre engagement malgré notre petite expérience dans la logistique, nous devenions le transporteur numéro 1 chez JUMIA en presque 6 mois. Nous clôturions l’année 2018 avec en actif: 22 Motos — 2 Tricycles — 2 Camions — 1 Fourgonnette.”

Un épisode un peu plus tech et technique que certains que j’ai pu vous proposer mais qui, j’en suis convaincu, servira à beaucoup d’entre vous.

Les réferences de l’épisode :

Les articles dont Patrick parle pendant l’interview:

#PatrickTimani #Bee #BeeGroup #Foodtech #Livraison#Jumia #JumiaGroup #JumiaAfrica #RocketInternet #Uber #UberAfricain #GuyBertholTegueu #Podcast #Débrouillardpodcast #Débrouillard

🙏 N’oubliez pas de partager, c’est simple et ça m’apporte beaucoup, et AUSSI de laisser un gentil commentaire sur iTunes avec 5 étoiles 🙂

Si vous cherchez une armée de passionnés et d’experts pour vous accompagner dans la recherche d’un nouvel emploi, ce peu importe que vous soyez un étudiant en phase terminale et sur le point d’embrasser le monde de l’emploi, un employé dont l’employeur actuel ne répond plus aux attentes, ou tout simplement une personne qui veut booster sa carrière ou renégocier son salaire → superseducteurderecruteurs@debrouillardpodcast.com

À propos de moi : je suis Guy Berthol Tegueu hôte des podcasts Débrouillard et 10.000 Codeurs => abonnez vous à ma newsletter pour les recevoir chaque Mardi à 17h00

Découvrez les précédents épisodes de “Débrouillard”